« Les intérêts et activités des parlementaires passés au crible » (Le Monde, 16/12/2015)

Le site d’information en ligne Le Monde consacre un article au lancement de notre outil Integrity Watch France.

« On savait déjà que le parlementaire français moyen était un homme, retraité, de 68 ans. Désormais, grâce à l’outil que lance l’association Transparency, mercredi 16 décembre, l’on sait également qu’il exerce deux activités en dehors du Parlement qui lui rapportent 21 000 euros par an et qu’il embauche trois collaborateurs. Avec« Integrity watch France », une « base de données interactive » qui rassemble toutes les déclarations d’intérêts des 925 députés et sénateurs, l’association, qui milite pour plus de transparence et d’intégrité dans la vie publique, veut avant tout « permettre de mieux identifier les activités susceptibles de générer des conflits d’intérêts ». Elle permet aussi d’en savoir plus sur le corps parlementaires et d’aller à l’encontre de certains clichés. »

  Lire la suite de l’article