Lanceurs d’alerte: les députés vont-ils réparer le massacre du Sénat ? Intervention de Nicole-Marie Meyer (Challenges, 08/11/2016)

Lanceurs d’alerte: les députés vont-ils réparer le massacre du Sénat ? Intervention de Nicole-Marie Meyer (Challenges, 08/11/2016)

Challenges a publié un article suite à la conférence de presse organisée par Transparency France et la coordination des ONG, en réaction à la mise à bas du dispositif du lanceur d’alerte par le Sénat, à la veille du vote définitif par l’Assemblée Nationale.

Le statut des lanceurs d’alerte, inclus dans la loi Sapin 2, a été décimé par le Sénat. L’Assemblée aura fort à faire aujourd’hui pour lui rendre son ambition, alors que les scandales comme le Mediator ou LuxLeaks ont pourtant démontré combien l’action de ces citoyens était utile pour révéler des pratiques scandaleuses, voire dangereuses

Les grandes ONG anti-corruption (Transparency, Anticor, Sherpa…), de défense des droits de l’homme (Ligue des droits de l’homme…), de protection de la santé et l’environnement (Sciences citoyennes, Greenpeace…) comme les syndicats (CGT et CFDT cadres) jugent cependant cette contre-offensive sénatoriale assez dangereuse pour éprouver le besoin de mettre un coup de pression à la veille du vote des députés.

 Lire la suite de l’article