« LuxLeaks : Mettre en place un statut protecteur pour les lanceurs d’alerte », avec Daniel Lebègue (La Marseillaise, 27/04/2016)

Le site d’information en ligne La Marseillaise interview notre président, Daniel Lebègue, au sujet du procès du lanceur d’alerte Antoine Deltour.

« Alors que le procès du LuxLeaks s’est ouvert mardi au Luxembourg, l’analyse de Daniel Lebègue, président de Transparency international sur le cas Deltour et ses attentes vis-à-vis du gouvernement français sur la loi Sapin II. Le procès des LuxLeaks s’est ouvert mardi 26 avril au Luxembourg. Trois Français, dont un journaliste, ont comparu dans la matinée devant le tribunal correctionnel de Luxembourg, accusés d’avoir fait fuiter 22000 pages éclairant les pratiques fiscales de grandes multinationales établies au Grand-duché. Ils encourent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement. Président de la section française de Transparency international, Daniel Lebègue milite pour la création d’un statut protégeant des lanceurs d’alerte. »

  Lire la suite de l’article