Alors qu’il n’existe pas de cadre général réglementant les relations entre les lobbyistes et les décideurs publics, de plus en plus de représentants d’intérêts prennent conscience de la nécessité de faire la transparence sur leurs pratiques.

Certains professionnels du lobbying, réunis en associations, ont ainsi pris le parti de l’auto-régulation. De leur côté, des entreprises commencent à se doter de chartes du lobbying.

Pour Transparency International France, l’objectif est que l’intégrité des pratiques de lobbying fasse partie intégrante de la politique de responsabilité sociale des entreprises. Nous formulons un ensemble de recommandations à destination des représentants d’intérêts afin de garantir des pratiques transparentes et responsables.

Depuis plusieurs années, Transparency France travaille avec des entreprises et organisations pour les aider à adapter leurs pratiques de lobbying aux meilleurs standards :

  • L’association a ainsi contribué à l’élaboration de la charte de lobbying de plusieurs entreprises. Ce type de charte fixe un cadre général à l’exercice des activités de lobbying à tous les niveaux de l’entreprise et s’applique aux relations avec l’ensemble des décideurs publics (associations professionnelles, parlementaires, fonctionnaires, think tanks etc.).

Exemples de chartes de lobbying adoptées par les entreprises :

AXABNP ParibasCrédit AgricoleDanoneGSK FranceLafargeLa PosteSNCFSociété GénéraleThalèsTotal SA.

S’appuyant sur ces expériences, Transparency France a développé un Guide d’élaboration d’une charte de lobbying recensant l’ensemble des principes et engagements que l’association recommande de faire figurer dans une charte de lobbying responsable.

  • Transparency International France a également développé un module de formation sur les bonnes pratiques du lobbying pour l’entreprise.
  • Une déclaration commune sur le lobbying est disponible à la signature et ouverte à toutes les entreprises, fédérations d’entreprises, associations professionnelles, syndicats et ONG (membres et non membres de notre association) qui souhaitent avancer sur la question du lobbying, en lien avec leurs engagements pris au titre de leur politique d’éthique et de responsabilité sociétale ou de leur gouvernance.
  • Transparency International France a travaillé avec l’agence européenne de notation extra-financière Vigeo pour intégrer, dans son référentiel de notation de la responsabilité sociétale, un critère sur les pratiques de lobbying des entreprises.

EN SAVOIR PLUS

Nous avons récemment lancé un nouveau site Web. Si vous êtes à la recherche de contenus spécifiques, notre site d’archives peut vous aider !

 Se rendre sur le site d’archives