Lutte contre l’évasion fiscale : les associations membres de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires écrivent à Bruno Le Maire

Lutte contre l’évasion fiscale : les associations membres de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires écrivent à Bruno Le Maire

Une semaine après la publication de l’enquête OpenLux qui a révélé l’ampleur du paradis fiscal qu’est le Luxembourg, les Organisations membres de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires, dont Transparency international est membre, ont écrit à Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, pour lui demander de soutenir l’adoption d’une Directive sur le reporting pays par pays des entreprises multinationales ambitieuse et efficace. Obliger les entreprises multinationales à rendre public un reporting détaillé de leurs activités pays par pays, dans tous les pays où elles opèrent, et pas seulement dans ceux de l’Union permettrait de mettre à jour des pratiques de certaines multinationales qui se jouent des failles du système fiscal international pour transférer leurs bénéfices dans les paradis fiscaux en toute opacité. Comme l’a montré l’enquête OpenLux, seule une véritable mesure de transparence fiscale permettrait de mettre un terme au secret qui entoure ces activités, en donnant des informations clés aux décideurs et aux décideuses, ainsi qu’aux citoyennes et citoyens, salarié-e-s, actionnaires, investisseurs-euses, et aux autorités fiscales des pays de l’Union Européenne mais aussi celles des pays en développement.

Vous trouverez ci dessous le courrier adresser à Bruno Le Maire par les associations membres de la plateforme.