« Échec de la France à lutter contre la corruption de ses entreprises à l’étranger, selon Transparency International » (L’Express, 17/12/2015)

Le site d’information en ligne L’Express consacre un article sur l’échec de la France à lutter contre la corruption internationale.

« L’ONG Transparency International, constatant jeudi « l’échec » de la France à lutter contre la corruption exercée par ses entreprises à l’étranger, lui conseille d’adopter une nouvelle procédure de « plaider-coupable », permettant des règlements hors tribunaux. « Nous dressons le constat de l’échec français dans la lutte contre la corruption internationale », déclare l’ONG dans un communiqué. Reprenant des critiques de l’Organisation de coopération de développement économiques (OCDE), dont la France a signé la « Convention sur la lutte contre la corruption d’agents publics étrangers », Transparency relève qu’aucune entreprise française n’a en quinze ans été condamnée à ce titre. Et que les sept condamnations de personnes physiques prononcées n’ont donné lieu qu’à des sanctions « minimes » (prison avec sursis et amende maximale de 20.000 euros). « 

  Lire la suite de l’article