[COMMUNIQUE] MUNICIPALES 2020 / TI-France publie une cartographie des candidats engagés pour l’intégrité de la vie publique locale qui atteste de la progression de la culture de la transparence et de l’éthique dans les territoires

TI-France publie une cartographie des candidats engagés pour l’intégrité de la vie publique locale qui atteste de la progression de la culture de la transparence et de l’éthique dans les territoires

Les Français aiment leurs maires : l’échelon municipal affiche en effet un taux de confiance de 60% (+ 6 points par rapport au taux de confiance de Décembre 2018) d’après le dernier baromètre de la confiance politique du CEVIPOF. Pourtant, cette campagne des municipales a été rythmée par les « affaires » et marquée par la défiance des citoyens vis-à-vis de leurs élus. Dans ce contexte, à quelques jours du premier tour, Transparency International France (TI-France) publie la carte des candidats aux municipales qui se sont engagés à mettre en œuvre 6 mesures proposées par l’ONG afin de faire progresser l’intégrité de la vie publique locale.

Ces 6 propositions sont des mesures concrètes et réalisables si la volonté politique est au rendez-vous. Il ne s’agit pas pour TI-France de juger ou noter les candidats, mais bien de rallier les volontaires qui partagent notre conviction que l’éthique et la transparence sont des exigences démocratiques légitimes.

Au cours des deux derniers mois, TI-France a invité les 556 listes officiellement candidates dans les 71 plus grandes villes de France à s’engager à mettre en œuvre ses 6 propositions.

Le résultat de cette initiative publié sous forme de cartographie accessible sur le site internet de TI-France met en évidence une nette progression en France de l’engagement des candidats aux municipales en faveur de la transparence et de l’intégrité de la vie locale : en effet, alors qu’en 2014, 17% des listes présentées dans les 42 villes de plus de 100.000 habitants s’étaient engagées sur nos propositions (59 listes sur 340), elles sont 25% à le faire cette année (97 listes sur 382) . Cela représente une augmentation de 8 points.

Cette année, sur le total des villes de plus de 70 000 habitants, ce sont 117 listes déposées officiellement qui se sont engagées sur au moins une des 6 propositions, soit un taux d’engagement de 21%.

Pour Bernard Soulage, administrateur de TI-France : « Cet écart témoigne de la progression de la culture de l’éthique et de la transparence de la vie publique locale. Les candidats ont compris qu’il s’agissait d’une exigence citoyenne incontournable. Plusieurs facteurs expliquent cette évolution : les nouvelles obligations légales qui pèsent sur les collectivités locales et leurs élus, l’action des municipalités volontaires comme Paris, Toulouse, Grenoble, Rennes, Limoges, Cannes… qui mettent en place les bonnes pratiques dépassant leurs strictes obligations légales, les « affaires » qui ont marqué l’opinion sur le plan local ou national, mais aussi la mobilisation toujours plus importante de la société civile.

La cartographie que nous présentons aujourd’hui sera mise à jour jusqu’à la veille du 1er tour pour recueillir les engagements des candidats.

Elle permet à chaque citoyen attaché à la transparence et à l’intégrité de savoir et faire savoir quels candidats dans sa ville s’engagent à agir concrètement pour défendre ces valeurs. De la même manière, le kit citoyen que nous mettons à leur disposition doit leur permettre d’interpeller les candidats de leur ville qui n’auraient pas répondu, pour les inviter à prendre position dans les derniers jours de la campagne.

Enfin, parce que ce qui nous importe n’est pas tant les engagements que leur réalisation, cette carte des candidats engagés a pour vocation à devenir dès le lendemain du second tour la carte des élus engagés. Engagements dont nous veillerons à la réalisation durant tout le mandat pour continuer à faire progresser les bonnes pratiques locales en matière d’intégrité. En 2014, 10 candidats ont été élus sur les 59 qui se sont engagés sur nos propositions. Cette année, nous sommes en situation de faire beaucoup mieux. », ajoute Bernard Soulage.

CONTACT PRESSE :

Benjamin GUY
[email protected]
06 26 48 54 00 / 01 86 95 36 01